Monthly Archives: octobre 2014
boucherie de Gatineau

De votre boucherie de Gatineau à votre table : trucs et astuces du BBQ à l’hiver

C’est de plus en plus évident, l’hiver est définitivement à nos portes. On troque la tondeuse pour la souffleuse à neige, on dépoussière nos pèles, on court au supermarché pour faire des provisions et on prend rendez-vous pour faire installer nos pneus d’hiver. Et le barbecue? Cet hiver le barbecue ne sera pas remisé. Parole de votre boucher de Gatineau,  le BBQ l’hiver, c’est une expérience à ne pas manquer.

Votre boucherie de Gatineau aimerait donc partager avec vous quelques trucs pour que vous puissiez profiter de votre BBQ toute l’année!

  1. Si vous ne possédez pas encore de BBQ, qu’attendez-vous pour vous en procurer un. Les grands supermarchés regorgent de ventes pour écouler les stocks saisonniers.
  2. Positionnez votre BBQ de façon à ce qu’il soit le plus possible à l’abri du vent (à 90 degré contre le vent si vous ne pouvez vous mettre à l’abri). Ceci vous permettra de mieux contrôler la température.
  3. Peut importe le temps : grêle, vent, pluie, neige – ne placez jamais votre BBQ dans le garage pendant la cuisson. Une cuisson sécuritaire demeure la priorité!
  4. Assurez-vous d’être vêtu adéquatement. Votre grill est peut-être chaud mais l’air ambiant ne l’est certainement pas! Évitez les vêtements amples tels que foulards ou manches trop longues. Des tisons pourraient abimer vos vêtements et des vêtements trop amples pourraient vous gêner dans vos mouvements.
  5. Assurez-vous que le sentier menant à votre BBQ est dégagé avant de l’allumer.
  6. Passez à votre boucherie de Gatineau pour vous procurer les meilleures coupes de viande. Procurez-vous le reste de vos ingrédients (légumes d’automnes, épices et féculents) à votre supermarché préféré.
  7. Allouer un peu plus de temps pour que le grill soit bien chaud. Fiez-vous sur votre boucher de Gatineau, l’air ambiant fera en sorte que le réchauffement du BBQ soit un peu plus lent que pendant les chaudes journées estivales.
  8. Allouez plus de temps pour la cuisson. Votre boucherie de Gatineau vous suggère d’utiliser un thermomètre pour assurer la cuisson adéquate de vos aliments.
  9. Évitez d’ouvrir le BBQ inutilement. Cela fera en sorte que le BBQ perde de sa chaleur, ce qui altérera le temps de cuisson de vos aliments.
  10. Passez à votre supermarché pour vous procurer des copeaux de bois. Ceci apportera un petit goût fumé à vos grillades.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas apprécier le bon goût du BBQ à longueur d’année! Bon appétit!

octobre 30, 2014
Marche Laflamme
fromage

Le fromage, c’est fantastique!

Quoi de mieux que le marché pour découvrir de nouveaux plaisirs gastronomiques? Parfois anodin et négligé parce qu’il est inévitablement dans nos vies, le fromage est un aliment que l’on sous-estime. Il s’agit d’un produit laitier ayant des centaines et des centaines de variétés! Explorons donc un peu l’univers fascinant du fromage.

La production du fromage

Au tout départ de la production du fromage, une source de lait est nécessaire: souvent une vache, une chèvre, un mouton ou un buffle. Il arrive que l’artisan fromager ait son propre bétail avec lequel il produit le lait qui lui servira pour faire son fromage. Saviez-vous que les propriétés du lait dépendaient principalement de l’âge de l’animal, des conditions dans lequel il vit et de sa nutrition? Un fois le lait trait, il faut procéder au caillage du lait et à son égouttage. De plus, pour donner de la souplesse au fromage, on ajoute du sel ou on le submerge dans l’eau salée pour le saumurer, selon l’effet désiré. Ensuite, on moule le fromage afin de lui donner une forme propre à sa variété puis on le presse afin d’extraire le surplus de liquide. Plus on extrait d’eau, plus grande est la durée de conservation du fromage (grâce à une couche plus épaisse et robuste qui se créera sur celui-ci lors de l’affinage). Ainsi, le fromage devient vraiment du fromage lors de l’étape d’affinage. C’est un peu comme la nubilité du fromage : il fermente, se remplit de sa saveur et d’odeurs qui seront retenus par la croûte qui se forme. C’est aussi à cette étape qu’on juge le fromage et qu’on le mélange ou le frotte avec diverses saveurs qui lui donneront son caractère. Bref, on peut donc dire que l’art de fabriquer du fromage est également une science. Et j’oubliais, la dernière étape (et la meilleure!) : la dégustation.

Les combinaisons populaires

Voici des fromages que vous connaissez, et avec quoi les savourer!

Le cheddar 

Vous le connaissez déjà surement grâce à sa merveilleuse texture riche et onctueuse. Mais saviez-vous que le cheddar est reconnu pour bien s’accompagner avec les radis et le  maïs soufflé salé-sucré?

Le feta

Cassant et très salé, ce fromage est parfait pour les légumes! Essayez-le dans une salade, avec des fèves edamames ou avec des poivrons ou courgettes grillés.

Le brie

L’avez-vous déjà essayé cuit au four avec une sauce aux canneberges, puis mangé avec une baguette? Un vrai délice! Il est aussi excellent avec des pistaches réchauffées ou des tomates séchées au soleil.

Quelles que soient vos combinaisons de fromage préférées, venez les partager avec nous!

octobre 22, 2014
Marche Laflamme